Quel clavier virtuel avec projection choisir ? Notre guide d’achat

Un opérateur tapote sur sur son bureau des touches translucides, il n’utilise pas un clavier mais il tape directement sur le bureau. Science fiction ? Plus du tout ! On trouve désormais de nombreux claviers projetés (ou virtuels) dans le commerce et ils ont des avantages à faire valoir. Suivez le guide !

La fin des claviers physiques

Que diriez-vous de vous passer d’un clavier relié à votre ordinateur ? A la place, un boitier projette sur votre bureau ou une surface plane, les différentes touches. Ce dispositif s’appelle un clavier de projection ou un clavier virtuel (mais ce terme peut porter à confusion avec les claviers de tablettes ou de smartphone qui s’affichent à l’écran).

Ce dispositif de saisie pour ordinateur PC diffuse une image numérique d’un clavier projetée à l’aide d’un laser à diode rouge. Ce laser dessine sur toute surface plane un clavier avec ses touches bien identifiables et aux dimensions standard. L’appareil détecte ensuite votre frappe au moyen d’un détecteur laser infrarouge, situé au pied du dispositif.

Un mince filet de lumière infrarouge invisible est projeté en parallèle à la surface de frappe. Il se reflète sur la surface et revient vers le boitier. A chaque fois que l’un de vos doigts coupe ce faisceau lumineux, le boitier enregistre une frappe et affiche la lettre sur laquelle vous avez appuyé.

Quels avantages et inconvénients pour un clavier virtuel ?

La majorité des claviers virtuels sont petits et légers, c’est à dire de la taille d’un paquet de bonbons. Ils sont donc facilement transportables, plus pratiques qu’un clavier standard. Le clavier projeté peut se connecter à votre ordinateur portable, tablette ou smartphone en Bluetooth. Il est largement compatible avec les marques les plus réputées : Apple, Samsung ou Sony par exemple. Ces claviers sont capables de détecter jusqu’à 400 caractères saisis par minute, c’est à dire la vitesse de frappe d’un dactylographes. Ce type de clavier n’est jamais sale et ne contient pas de bactéries contrairement à un clavier classique qui est aussi un nid à acariens. Jamais un verre d’eau renversé ne le détériora non plus.

Voilà pour les avantages. Les inconvénients existent aussi. Principal problème : vous n’avez pas de retour lors d’une frappe. Aucune sensation de frappe. Impossible de sentir si vous avez appuyé sur la bonne commande donc. Equiper ce type de clavier d’un retour haptique serait u plus mais il faudrait que votre surface de frappe puisse vibrer ce qui semble délicat.

Un clavier virtuel optique déjà breveté par IBM en 1992

Cette technologie n’est pas si nouvelle puisqu’elle date de 1992 et du premier brevet de IBM en ce sens. D’autres start-up tentent de l’améliorer encore aujourd’hui.

En 2002, une startup nommée Canesta a élaboré le premier clavier à projection en utilisant une technologie maison de perception électronique conçue pour projeter des images en trois dimensions d’objets en temps réel et capable d’interagir avec son utilisateur.

Une start-up américaine – TAP System – a également inventé un système de reconnaissance gestuelle capable de remplacer les claviers, les souris et même les télécommandes de téléviseurs. Ici même plus besoin d’image projeté, ce sont vos doigts qui sont scrutés.Le Tap Strap se compose d’une série de cinq anneaux à enfiler sur chaque doigt pour remplacer le clavier et la souris en tapotant avec les doigts pour piloter tout type d’interface et de système d’exploitation. Le mouvement des doigts est transformé en caractères.

En 2014, une autre start-up appelée Minuum avait créé un clavier virtuel pour Google Glass et qui se manipulait avec les yeux ainsi qu’un anneau connecté qui permettait de transformer n’importe quelle surface en clavier.

Les inventeurs rôdent donc. Apple prévoit le lancement imminent d’un dispositif de réalité augmentée. Autre piste pour jouir d’un clavier virtuel ainsi qu’un d’un écran d’ailleurs. Pourquoi s’équiper d’accessoires couteux et qui s’usent alors qu’en version virtuelle ils sont tout aussi efficaces et versatiles ?